Close
Aucune traduction disponible trouvée
Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Chariot de manutention ATEX

Qu’est ce que c’est et à quoi sert il ? Les explications d’un

professionnel de l’Atex Chariot manutention Atex

Qu’est ce qu’un chariot de manutention Atex ?

http://solutions-manutention.fr/, magazine au cœur des entrepôts nous éclaire ici avec l’avis d’un professionnel de l’ATEX, Mr Jean-Marie Constant (Directeur générale de la société Centrexpert SAS)

Un chariot de manutention ATEX est une machine qui est engagée sur un site industriel ou de stockage qui comporte des zones à risques d’explosions car les produits qui s’y trouvent sont combustibles et en quantité. Une ATmosphère EXplosive peut donc se créer, soit en situation normale (fuite au niveau du joint d’une vanne par exemple), soit en situation accidentelle (fourches d’un chariot qui transpercent une rangée d’aérosols par exemple).

Les zones à risques d’explosion

Ces Zones sont en 3D et sont délimitées par l’exploitant qui en a la seule responsabilité. Elles sont classées en Zones Gaz (Zone 1 et 2), Poussières (Zone 21 et 22), ou mixtes.

Des modifications effectuées par des spécialistes

Les chariots ATEX sont principalement des machines standard modifiées par des spécialistes agrées qu’on appelle aussi équipementiers. Ils ont l’expertise et la responsabilité de modifier la machine de manière à ce que les risques qu’elle comporte (étincelles d’origine électrique, électrostatique, et les points chauds) soient les règles neutralisés au moyen de modes de protection normés, selon les règles de l’art, et en relation avec l’environnement de travail, c’est à dire la nature de l’Atmosphère Explosive et le classement de zone. Ces modifications ne doivent pas changer les caractéristiques consitutives du marquage CE d’origine, et encore moins réduire les capacités de la machine, ni gêner les opérations courantes de maintenance et de réparation.

D’autant que l’évolution de la principale norme européenne qui s’applique aux chariots de manutention ATEX précise, puisque besoin était, les obligations techniques et de marquage lors des modifications.

Article ATEX