Close
Aucune traduction disponible trouvée
Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Encore une explosion de zone dangereuse : article de Central Main

Le Directeur indique que Forman n’a pas suivi le protocole

Le directeur général des ventes agricoles du nord-est a déclaré que les travailleurs sont chargés de laver les silos et non pas «gratter avec une pelle»

explosion

Le directeur général des ventes de l’agriculture du nord-est Inc. dit qu’un contremaître a violé le protocole de compagnie en grattant un silo avec une pelle, déclenchant une explosion mercredi à Detroit qui a grièvement blessé le contremaître et deux autres personnes.
Lorsque Anthony Tower, 62 ans, de Newport, utilise une pelle pour gratter la poussière accumulée et le soufre sur le dessus d’un vide de 86-pied de haut, le silo utilisé pour stocker le soufre a explosé, selon Justin Choinière, le directeur général de la société, dans une interview Vendredi après-midi. La pelle a heurté un fil électrique sur le silo, déclenchant un feu chimique instantané.

Le bon protocole est de laver le silo avec de l’eau et non pas de «gratter avec une pelle», Choinière.
«Il y a une formation en place pour que la procédure soit de nettoyer cette trémie», at-il dit. « le protocole n’a pas été suivi. »

Entre-temps, l’administration de la sécurité et de la santé au travail a déclaré qu’elle inspectait les ventes agricoles du nord-est, selon James Lafitte, spécialiste des affaires publiques au département du travail des États-Unis. L’OSHA déterminera quelles normes de sécurité s’appliquent à la situation et si l’employeur s’est conformé à ces normes pendant l’inspection, ce qui peut prendre jusqu’à six mois. Si elle trouve des violations, elle peut émettre des citations et des pénalités.
Selon les dossiers sur son site Web, l’OSHA a émis 10 citations contre les ventes agricoles du nord-est en avril 2014 après qu’un bac d’engrais mal entreposé s’est effondré, blessant un employé. Il n’est pas clair dans les dossiers à quel point la blessure était grave dans ce cas.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Nouveau feu de signalisation à LED pour les applications extérieures et routières.

PATLITE élargit son portefeuille produit avec deux nouvelles balises flash clignotantes qui sont particulièrement adaptées aux applications extérieures et sont conformes à la réglementation de la CEE, nécessaire pour les équipements roulants sur le domaine routier public.

Feu de signalisation

 

Feu de signalisation très lumineux à LED, série LFH est adapté aux applications intérieures et extérieures. Même en plein jour, il est parfaitement visible, même à plus de 300m. La nuit, la lumière peut être atténuée afin que l’éclat n’éblouisse pas l’opérateur. Le modèle triple flash génère 110 ±10 clignotements par minute. Cette balise LED est résistante aux vibrations jusqu’à 9G, a un indice de protection IP66 et est ECE – certifiée conforme à la réglementation du trafic routier de l’UE. Par conséquent, la série LFH est idéale pour les véhicules de construction, les chantiers routiers, le train ou le chargement et les ponts roulants.

Dans les environnements secs, la balise LFH peut être installée en position verticale, vers le haut ou vers le bas ou horizontalement. Dans les environnements humides, l’installation verticale est possible. PATLITE propose également en option, un support résistant aux fortes vibrations pour un montage mural. Cette balise lumineuse est disponible en quatre alimentations : 12, 24 et 48V DC et de 100 à 230 V AC.

Le nouveau signal lumineux LFK est une version économique du feu de signalisation LFH avec un motif flash différent, une température de fonctionnement et un indice de protection inférieur (IP55). Il est également adapté pour les applications intérieures et extérieures. Le modèle LFK est disponible en 3 tensions différentes : 12, 24 et 48V DC). Ces balises de signalisation sont disponiblesdans les couleurs typiques de PATLITE : Rouge, Jaune, Vert, Bleu et Blanc. Tous les modèles répondent à la norme EN et sont certifiés RoHS, CE, UL.

Caractéristiques techniques

LFH LFK

Dimensions : 100 mm x 100 mm x 143,5 mm (LxPxH)

Indice de protection : IP 66 IP 55
Taux de Flash : 110 ±10 Flash/min 140 ±14 Flash/min

Température de fonctionnement: -30°C à +70°C -30°C à 60°C

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Chariot de manutention ATEX

Qu’est ce que c’est et à quoi sert il ? Les explications d’un

professionnel de l’Atex Continue reading

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

PTI ATEX : protection travailleur

Les équipements de protection du travailleur isolé (PTI « Protection du Travailleur Isolé » / DATI  » Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé ») contribuent à la prévention du risque dans le travail d’un opérateur isolé pour éviter l’aggravation des suites d’un accident en déclenchant le plus rapidement possible les secours. La personne isolée est protégée par son émetteur PTI ATEX

 

La société FEDOLT, spécialisée dans la vente de dispositifs PTI c’est à dire pour la protection du travailleur isolé vous propose ses services et compétences. Pour consulter nos produits sur TRADATEX, il vous suffit de cliquer sur ce lien : Tradatex ou sur notre site internet : Fedolt
FEDOLT est une société basée en île de France qui bénéficie de plus de 10 ans d’expérience dans le domaine des radiocommunications professionnelles.
Notre objectif est d’apporter à nos clients les meilleurs produits et solutions adaptés à leurs besoins dont des PTI ATEX

Fedolt PTI

 

1986 : Création de l’entreprise.
1991 : Passage en société.
1994 : Certification de l’entreprise par la direction générale des Postes et Télécommunication.
2000 : Intégration de produits liés à la protection du travailleur isolé pour répondre aux besoins croissants
des entreprises.

Nous sommes agrée depuis 1994 par l’administration des télécom (ARCEP) en qualité
d ‘installateur qualifié en radiocommunication, pour réaliser et entretenir des installations
de types :

  • Terminaux de radiotéléphonie publique,
  • Installations constitutives de réseaux radioélectriques indépendants
  • Installations constitutives de réseaux de radiocommunications  » in situ »

Nous intégrons des équipements de protection du travailleur isolé, solutions adaptées aux besoins
des entreprises, et nous en assurons la maintenance. Nous proposons de nombreuses solutions et matériels pour communiquer et protéger, industries,métiers
de la sécurité, collectivités ……

  • Equipements pour la protection du travailleur isolé (PTI-DATI)
  • Equipements de radiocommunication de type : Talkies-walkies, bases, mobiles, relais, etc….
  • Equipements de report d’alarme pour agent de sécurité seul sur site.
  • Equipements radio à la norme ATEX ( Antidéflagrant )

Des questions ? Nous sommes joignables au +33 (0)1 47 36 21 99

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Sirène Industrielle ATEX

 

Du neuf chez PATLITE, avec la sortie de cette nouvelle sirène industrielle ATEX: Sirène Industrielle MP3 AntidéflagranteConçue et certifiée pour zones 2 et 22. Design très compact, robustesse à toute épreuve et puissance sonore de 110dB (à 1m!) cette sirène intègre également de nouvelles fonctionnalités de sélection de mode, comprenant par exemple un mode Synthétiseur permettant d’être entendu plus facilement dans l’usine, plateforme pétrolière ou les applications dans les lieux publics.

Résistance importante aux vibrations (jusqu’à 4,5G)

Caractéristiques :

– Protégé contre les explosions pour le gaz et la poussière. Convient pour les zones 2 et 22.
– Une diminution de 30% de la taille par rapport au modèle actuel (EWH) avec un design plus compact.
– Renforcement de la résistance aux vibrations, pour supporter jusqu’à 4,5G.
– Est livré avec 63 mélodies préchargées et la sirène dispose d’un volume réglable jusqu’à 110dB (à 1m).
– Fonction MP3 avec un maximum de 220 ​​secondes d’enregistrement (@ 64bps) et un volume réglable jusqu’à 105 dB (à 1m).
– Désormais disponible avec une sortie câble ou bornier à vis.
– 4 modes de lecture en combinaison avec des commandes disponibles permettant de répondre parfaitement à l’application. Modes de lecture : Lecture Normale, Lecture Prioritaire d’Entrée, Lecture Maintenue, Lecture Mémorisée.
Modes de commande : Réduction du Bruit, Usine, Sonorisation Public, Bit/Binaire, MP3 ON/OFF, Lecture Forcée, Sélection Groupe.
Mode de Sélection par Entrées : Lecture, Stop, Effacer, Réduction du Bruit.
– Peut être utilisé soit en entrée PNP ou NPN.
– Conforme aux directives Européenne sur l’environnement RoHS.
– Indice de protection IP65.
– L’utilisation de la carte SD permet de changer les messages facilement.
– Répond à la norme UL – Underwriters Laboratories Inc. (EHV- M1 uniquement)
– Idéal pour la signalisation dans l’usine, la sonorisation de lieux publics et le contrôle de process.
– Conformité CE relative à la directive ATEX.
– CE, RoHS (EHS-M1 et EHV-M1 seulement).
– UL464, CSA-C22.2 NO.205-M1983, FCC Partie 15 Subpart B Class 4.

Nous vous invitons à vous rendre directement sur www.patlite.fr ou joindre Stéphane MARC au 06 14 87 03 83 pour toute demande d’information ou de prix.

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Perceuse pneumatique ATEX

Perceuse pneumatique ATEX, une nouveauté SOPEFI

Une perceuse pneumatique ATEX aux performances exceptionnelles ? Sopefi innove et vous propose cette perceuse pneumatique ATEX à un rapport qualité/prix imbattable !

Perceuse pneumatique ATEX

En atmosphère explosible, l’utilisation d’une perceuse électrique classique est absolument bannie car terriblement dangereuse. Sopefi vous propose LA solution et allie fiabilité et performances avec cette nouvelle perceuse pneumatique ultra légère (Poids 0.680 kg).

Sa puissance de 300w ( et 3200 tours/min) lui permet de nombreuses applications dans l’industrie, elle est conçue pour une utilisation régulière dans des environnements difficiles.

Certifiée pour zones 1, 2, 21 et 22, elle est résistante et sa durée de vie est importante.

Pour en savoir plus nous vous invitons à vous cliquer sur ce lien : SOPEFI

 

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Véhicule électrique solaire

Eco Solar Breizh

L’association ECO SOLAR BREIZH a pour but de participer aux courses internationales de véhicules électriques solaires.
A cette fin, l’association est composée d’entreprises, d’académiques et de bénévoles. L’objectif à court terme est la participation en 2013 au « World Solar Challenge  » Australien.
Au-delà de 2013, l’objectif reste de pérenniser le projet en consolidant les partenariats financiers. Ceci passe naturellement par un résultat positif lors de la participation 2013.
ECO SOLAR

Ce projet repose sur trois valeurs : Développement durable, compétition et jeunesse

  • « Développement durable » : à travers le paiement de la compensation financière annuelle de notre empreinte carbone. On ne peut pas produire un système aussi complexe sans générer de CO2. Fort de ce postulat, nous avons fait le choix de comptabiliser dans la conduite de projet les déplacements, les coûts énergétiques de la matière… afin d’établir notre bilan carbone annuel. A chaque fin d’année, l’Association remettra un chèque à une ONG ( reboisement, enfouissement etc) sélectionnée afin de contrebalancer notre dépense carbone.
  • « Compétition » : C’est le moteur de notre innovation et compte tenu du très haut niveau technologique, son espace géographique est international. Pour espérer figurer parmi les meilleurs mondiaux, il faut être  » innov’acteur « . Un tel projet concentre des domaines variés où foisonne une multitude de technologies high-tech. Comment améliorer et agréger au mieux ces éléments ? Dans le cadre de notre application, la mixité  » industries & laboratoires bretons  » permet d’optimiser ces technologies innovantes, tout en s’appuyant sur des procédés industriels.
  • « Jeunesse » : le projet est le creuset de sujets et de stages à destination de l’ensemble de l’échelle éducative, au sein même des partenaires. La plupart des écoles bretonnes de l’enseignement supérieur oeuvre dans le projet. Egalement de nombreux lycées techniques ont accepté d’intégrer le projet d’ECO SOLAR BREIZH dans leur liste de projets internes. Enfin, une démarche active de l’association a été engagée vers les classes du secondaire pour inviter les élèves à travailler sur le projet, par le biais de leur TPE de 1ère.

Soutenez-nous ! Visitez notre site en cliquant ICI

 

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

Touche pas à ma PME! Centrexpert, maître de l’Atex

Centrexpert

Le problème

En août 2011, Jean-Marie Constant et Thierry Maurice quittent Pyroban, un acteur majeur des systèmes de protection contre les explosions, pour créer Centrexpert. Leur objectif : concevoir un produit pour transformer des machines standard, notamment des chariots élévateurs, en machines compatibles avec la directive européenne Atex relative aux atmosphères explosives. Ils doivent rapidement identifier des débouchés commerciaux, sans attendre que le développement soit achevé.

 

La solution

Le système retient l’attention du groupe Linde material handling (marque Fenwick) et de sa filiale Proplan. Ils signent avec la PME un accord quinquennal de coopération exclusive portant sur des chariots élévateurs. Cette confiance attire l’attention de Total développement régional, qui alloue à la PME une aide aux projets d’innovation (API) sous la forme d’un prêt remboursable sans garantie. En deux mois, Centrexpert reçoit un premier versement qui lui permet d’achever son développement. La relation avec Total lui permet aussi de rencontrer les décideurs de la raffinerie de Feyzin et d’envisager la création d’un département de machines spéciales pour des équipements offshore.

 

Les conseils du président

Nouer une relation dans la durée avec une PME innovante lui permet de disposer d’un cadre sur lequel elle peut bâtir sa stratégie et envisager les structurations nécessaires.

Créer un dispositif d’aide aux entreprises appartenant à la chaîne de valeur du groupe permet d’amorcer rapidement l’émergence d’innovations incrémentales ou de rupture, sans mobiliser trop de ressources.

Un outil comme l’API est un puissant levier de renforcement des partenaires. En associant la notoriété du grand compte à l’image de la PME, il est en mesure de déclencher l’attribution d’autres aides et l’intérêt de nouveaux clients.

 

Pour consulter l’article sur Usine Nouvelle, merci de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.usinenouvelle.com/article/touche-pas-a-ma-pme-centrexpert-maitre-de-l-atex.N197305

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

CENTREXPERT, PUBLICATION DANS LE JOURNAL « LES ECHOS » :

 

Centrexpert - Les Echos

 

En quelques mois, Centrexpert, à Feysin (Rhône), a réussi à se faire un nom sur le marché très fermé de la prévention des accidents en atmosphère explosive (ATEX). Une hantise pour les responsables de sites industriels ou de stockage. A partir de certains seuils de concentration, de température et de pression, des gaz, des hydrocarbures mais aussi des poussières de céréales, de lait, de chocolat ou de papier peuvent exploser ! Il suffit pour cela qu’une machine ou un véhicule opérant sur le site concerné agisse comme détonateur.

« Nous sommes sur un marché de niche, explique Jean-Marie Constant, président fondateur de Centrexpert en 2011, et plutôt que fabriquer du matériel spécial nous avons opté pour la modification de machines standards afin qu’elles puissent être certifiées pour fonctionner en ATEX. » Centrexpert associe aux modifications de la machine un dispositif de détection de gaz qui permet d’alerter l’opérateur lorsqu’un certain niveau d’explosivité de l’atmosphère est atteint et de mettre la machine en arrêt sécurité si ce niveau est plus préoccupant. « Cela existait déjà mais nous avons réussi à rendre le détecteur autonome en énergie, et en communications en utilisant le nouveau protocole de transmission ZigBee très sûr et très économe en énergie », poursuit le dirigeant.

Des résultats concrets attendus

Cette technologie a séduit le constructeur allemand de chariots élévateurs et de machines spéciales Linde qui a signé un contrat de coopération exclusif de cinq ans avec Centrexpert pour l’équipement de ses engins de manutention. « Ce contrat m’a permis de me rapprocher de Total qui a jugé que tant notre application du ZigBee que notre formule de détecteur de gaz avec ses capteurs autonomes était intéressante pour lui. Le groupe a donc décidé de nous aider dans le cadre d’une convention de développement. » Ce prêt devrait déboucher sur des résultats concrets dans quelques semaines. Avec ses 6 salariés, l’entreprise a déjà convaincu deux grands groupes et réalisé 350.000 euros de chiffre d’affaires, pour son premier exercice en 2012. Jean-Marie Constant s’estime désormais bien armé pour diffuser sa technologie – conforme aux deux directives européennes qui régissent le secteur – en Europe et sur les marchés où Total est implanté. (Article écrit par Dominique Malecot).

Retrouvez l’article en entier sur : Centrexpert réduit le risques d’explosion

Rédigé par: centrexpert on mai 26, 2018

LES 10 QUESTIONS ESSENTIELLES QUE SE POSENT LES DISTRIBUTEURS, REVENDEURS, LOUEURS DE MACHINES « Ex » AU SUJET DES ATEX.

ATEX

  1. C’est quoi la Directive ATEX ?

La Directive européenne 94/9/CE applicable depuis le 1er juillet 2003 a pour objectif l’élimination des entraves techniques aux échanges communautaires et donne des exigences minimales à respecter pour la Conception, la Construction, la Mise sur le Marché et la Mise en Service des Produits et Equipements utilisés en ATmosphère EXplosive (ATEX), Gaz ou Poussières.

  1. Ça concerne quoi ?

    Tous les Matériels électriques et non électriques (dont moteurs à combustion interne) situés en Atmosphère Explosive, les appareils et systèmes de protection à fonction autonome, les dispositifs de sécurité, de contrôle et de réglage situés hors d’une ATmosphère EXplosive mais contribuant au fonctionnement sûr des appareils.

  1. A qui s’adresse-t-elle ?

    Aux Constructeurs ou aux Importateurs des équipements destinés à fonctionner en ATEX, c’est-à-dire à ceux qui sont responsables du Marquage CE de ces équipements « Ex ».

  1. Quelles sont les obligations du Vendeur ou du Loueur de Machines « Ex » ?

    Au moins de savoir de quoi il parle car c’est un Professionnel qui a un Devoir de Conseil. Les Constructeurs ou les Equipementiers sont compétents pour former les Commerciaux des Distributeurs, Revendeurs, et Loueurs de Machines « Ex », c’est-à-dire destinées à être utilisées en ATEX.

  1. Marquage CE ATEX ?

    Pour mémoire, le CE de conformité stipule que l’appareil répond à toutes les exigences de toutes les Directives qui lui sont applicables, y compris donc la Directive ATEX 94/9/CE pour les Machines ou équipements « Ex ».

  1. Pourquoi une Machine « Ex » de Constructeur ?

    Le Constructeur garanti la Conformité ATEX en plus de celle de la Machine standard. Si ce n’est pas une Machine « Ex » de Constructeur, c’est qu’elle est protégée « Ex » après sa mise sur le Marché par un Equipementier qui, pour pouvoir garantir la Conformité complète CE devrait être agréé par le Constructeur.

  1. Et pour la Maintenance ?

    La Maintenance d’une Machine « Ex » est primordiale pour conserver l’intégrité de la sécurité antidéflagrante. La complexité des moyens utilisés pour les conversions antidéflagrantes oblige à ce que les Techniciens qui interviennent soient habilités à la suite d’une Formation Professionnelle approfondie afin d’éviter de dégrader la sécurité « Ex » de la Machine.

  1. Que se passe-t-il pour les Machines antidéflagrantes non ATEX déjà sur site ?

    Les Machines antidéflagrantes non ATEX peuvent continuer à être exploitées sur le même site industriel et pour la même activité aussi longtemps que l’Exploitant le souhaite. L’Exploitant doit seulement s’assurer que ces Machines non ATEX ont conservé leur sécurité anti-déflagrante d’origine ; Il doit vérifier qu’elles sont toujours adaptées à leur fonction et il doit enfin évaluer le risque de continuer à les utiliser avec ou sans modifications. Il peut alors les consigner dans le Document Relatif à la Protection contre les Explosions, y compris les éventuelles modifications apportées ou les mesures particulières prises pour permettre de poursuivre leur utilisation.

  1. Et pour les Machines antidéflagrantes d’occasion ?

    Les Machines antidéflagrantes d’occasion non ATEX, si elles peuvent légalement continuer à être commercialisées, ne peuvent pas être mise sur site après les dates du 30 juin 2003. Autrement dit, si ces Machines non ATEX ne figurent pas sur le DRPCE établi au plus tard au 30 juin 2006, elles ne peuvent pas légalement être autorisées à être introduites sur le site, que ce soit après un achat, une location longue durée ou courte durée, même très courte durée, voire même un prêt gratuit.

  1. Et pour les Machines ATEX d’occasion ?

    Les Machines ATEX d’occasion doivent répondre aux mêmes niveaux de sécurité que les Machines neuves (Sécurité Machine et Sécurité ATEX). L’Employeur, qui est responsable de son utilisation, doit vérifier qu’elle est en possession, en plus des documents CE ATEX d’origine, d’un certificat attestant qu’elle a été examinée et réparée par des personnes compétentes en la matière.

Pour plus d’informations : Centrexpert